Consultante Web Marketing Francesca Rizal

Les bonnes pratiques SEO

Je vous donne toutes les bonnes pratiques SEO pour commencer. Avant de vous donner mes conseils pour optimiser votre site internet, il est important de vous définir ce qu’est le Search Engine Optimization (SEO), ce qui donne en Français, l’optimisation pour les moteurs de recherche. Très largement appelé : le référencement naturel. Le SEO fait partie des métiers du marketing digital. Pour plus d’informations, lisez cet article. Il est très important de connaître cette notion avant de se lancer. En effet, la plupart des personnes souhaitant se rendre visible sur internet, se lancent tête baissée sans savoir ce qu’est le référencement naturel. Alors que c’est la base de tout site internet ! 

Grace à cet article, vous pourrez avoir les bases du référencement naturel et les outils pour commencer, sans se faire pénaliser par les moteurs de recherche. 

les bonnes pratiques SEO

Alors qu’est-ce que le SEO ou le référencement naturel ? Il s’agit tout simplement d’une technique qui permet de positionner un site web ou une page web en première position dans les pages de résultats de moteurs de recherche. Le moteur de recherche le plus connu est Google, mais il y a aussi Bing, Yahoo, etc.

Les différentes techniques de référencement naturel

Il faut savoir que pour optimiser son site internet pour les moteurs de recherche, il y a différentes techniques SEO et elles sont nombreuses. Pour toutes les connaître, documentez-vous avec différents ouvrages, forums et formations. Pour commencer, je vous conseille le livre d’Olivier Andrieu : Réussir son référencement web. Un livre très intéressant pour avoir une base SEO. 

Les différentes techniques sont classées en trois catégories : le White Hat, le Grey Hat et le Black Hat. La couleur signifie leur niveau d’importance pour les moteurs de recherche. Découvrons-les ici :

Le white hat SEO

Les pratiques du White Hat sont celles qui sont le plus appréciées par les moteurs de recherche. Elle consiste à utiliser des techniques respectant les règles et conseils de qualité des moteurs de recherches. Lorsque vous utilisez les techniques du White Hat SEO, vous êtes sûre de ne pas être pénalisé et vous permettent d’améliorer votre position et surtout votre trafic. 

En clair, ces techniques vous permettent d’être transparent avec le moteur de recherches et de ne pas le tromper, mais plutôt à tout mettre en œuvre pour faciliter l’indexation des pages et la compréhension de leurs thématiques et contenus par les robots.

Le grey hat SEO

Les techniques du Grey Hat SEO, sont des techniques qui flirtent avec les limites de ce que préconise Google. On peut les utiliser parfois, mais il semblerait que de manière abusive, Google pourrait sanctionner. 

Pour vous donner un exemple de Grey Hat SEO : l’achat de liens. Cette méthode fonctionnait particulièrement bien, il y a des années. Aujourd’hui, si Google s’aperçoit que vous vendez des liens, votre position pourrait bien dégringoler et s’il suspecte que vous en achetez, ces liens n’amélioreront pas votre positionnement. 

Le black hat SEO

Enfin, les techniques du Blak Hat SEO sont interdites, c’est toutes les pratiques contraires au règlement des moteurs de recherche. Si vous souhaitez utiliser les bonnes pratiques SEO, il ne faut surtout pas faire de Black Hat. Utiliser ces techniques pourraient vous coûter très cher. Ces techniques visent à se positionner sur des mots-clés qui n’ont aucun rapport avec le thème du site internet par exemple. Il y a également le bourrage de mots-clés non-visibles pour l’internaute, car dissimulé grâce à la couleur de l’arrière-plan. Cependant, ces mots clés cachés sont visibles par les robots. Il ne faudra pas beaucoup de temps aux robots de google pour le découvrir. 

Les bonnes pratiques SEO pour optimiser son site web

Le référencement naturel est un travail de longue haleine, vous n’obtiendrez pas immédiatement le positionnement voulu et cela peut être causée par la concurrence qui est déjà bien positionnée. Pour optimiser son site internet, je vous donne mes conseils White Hat. Il faut se soucier de trois parties : le contenu, la technologie et la popularité. Ces trois axes sont importants pour avoir des résultats et améliorer votre positionnement. 

Contenu

Pour commencer, je vous recommande de trouver le mot-clé sur lequel vous souhaitez vous positionner. Il faut analyser sa pertinence avec le contenu que vous souhaitez partager, mais aussi la concurrence de ce mot-clé. Pour ma part, je réalise des mindmaps pour avoir en visu toutes les expressions connexes à ce mot-clé. Attention, il faut avoir une expression par page. Si vous traitez différents sujets, vous risquez de vous positionner sur une requête totalement différente de ce que vous souhaitiez. 

En premier lieu, il faut commencer à travailler les balises importantes

  • Ajoutez le mot-clé à la balise title de votre page web ;
  • La présence de titre H1, H2, H3, etc. Il ne faut qu’un titre H1 par page web, mais vous pouvez mettre plusieurs H2 ou H3 ;
  • La balise méta-description qui s’affiche dans les moteurs de recherches, utilisez là pour inciter le visiteur à cliquer ;
  • Remplissez systématiquement vos balises alternatives pour vos images. Celle-ci permet aux robots de comprendre à quoi correspond l’image, car il ne peut pas la voir. Cette balise permet également de référencer vos images. Si possible, mettez-y un mot-clé. 
  • Ajoutez des expressions liées à votre mot-clé dans l’URL. 
  • Il faut également que votre contenu varie entre 1000 mots et 2500 mots. Cela dépend aussi du mot-clé visé et de votre thématique. 

Technologie

Pour cette partie, ce qui est pris en compte est l’accessibilité de votre site internet pour les utilisateurs. En effet, si votre site internet est long à charger, le visiteur peut quitter le site internet provoquant un fort taux de rebond. C’est un indicateur marketing qui mesure le pourcentage d’internautes qui sont entrés sur une page Web et qui ont quitté le site sans consulter d’autres pages. Pour les moteurs de recherche, le taux de rebond est un indicateur permettant de déterminer la pertinence du site internet par rapport à la requête ciblé. 

Tout ça pour dire que, si votre site est long à charger, vous pourrez perdre des positionnements dans la page des résultats du moteur de recherches. Utilisez l’outil de Google : PageSpeedInsight ou encore GT Metrix. Celui-ci vous permettra de trouver ce qui ralentit votre site et les solutions possibles. 

 Il faut également faire attention aux erreurs de code et de correspondre aux standards web. Pour en savoir plus, consultez le World Wide Web Consortium

Seo améliorer son score page speed

Popularité

Grâce aux différents algorithmes PageRank et TrustRank de Google. Google va analyser la popularité de votre site internet. Pour améliorer votre popularité, il faudra obtenir des liens depuis des sites de qualité qui se rapproche de votre thématique :

  • Annuaires
  • Partenaires
  • Participer à des forums
  • Articles invités

Pensez donc à contacter un maximum de monde et à promouvoir vos contenus pour maximiser votre visibilité.

Utilisez ce backlink checker avant d’intégrer un lien à votre site. 

Les outils pour son référencement naturel

Voici une liste non-exhaustive d’outils SEO pour vous aider à créer des contenus de qualité, mais aussi pour réaliser des audits et trouver les éléments qui pourront être améliorés. Certains outils sont gratuits et d’autres payants. Pour avoir les bonnes pratiques SEO, il faut les bonnes armes

  • ScreamingFrog, outil gratuit permettant de réaliser un audit d’un site web. L’outil gratuit a une limite de 500 pages 
  • Google Ads permet d’étudier des requêtes de recherches. Vous avez accès aux nombres de recherches par mois, mais aussi la concurrence sur cette requête. Cependant, il faut renseigner sa carte bancaire pour créer un compte.
  • Semrush est un outil payant vous permettant de trouver des possibilités de mots-clés, de réaliser un audit de site ou encore de récupérer les mots-clés de vos concurrents. 
  • NeilPatel, outil SEO payant à destination des créateurs de contenu afin qu’ils puissent trouver de nouvelles idées d’articles et de mots-clés. Il propose une formule à 290 € à vie, ce qui peut être intéressant si vous débutez.
  • OptimizeMe vous permet de créer d’analyser la pertinence de son champ lexical. Le logiciel vous suggère des termes en rapport avec le mot-clé sur lequel vous souhaitez vous positionner. Il vous donne également les titres de vos principaux concurrents, vous permettant de trouver de nouvelles pistes.